Château de Stony

Travailler avec et non contre la nature.

A travers plusieurs siècles d’histoire viticole singulière, l’authenticité du Château de Stony s’enracine dans une aventure familiale au long cours. En 1854 Hippolyte Chavasse s’installait à Cette (Sète) pour établir sa fabrique de vermouth, apéritifs composés de vins blancs ou rouges macérés en tonneaux avec des plantes, des épices et de l’alcool de vin.
Il fit fortune rapidement et achetait alors 190 hectares de vignoble entre Frontignan et Sète, pour y établir sa famille, sa notoriété, et approvisionner son industrie. En 1860, il créa le domaine de Stony (20 hectares) sur l’emplacement de l’ancien domaine médiéval de Mattemale. Le domaine se transmit dans la famille de génération en génération.

En 1983, Frédéric Nodet à 24 ans repris alors le flambeau, choisissant de travailler en harmonie avec la nature. Il vinifia et commercialisa sa première récolte (produite sur 2ha) en appellation Muscat de Frontignan. Pendant une quinzaine d’années la superficie cultivée s’agrandit.

A partir de 2005, sa conception du métier de vigneron a été bouleversée par des rencontres, de confrères vignerons établis sur d’autres régions, mais aussi par Lydie qui deviendra sa collaboratrice et son épouse. Une évidence lui apparut alors : « comment le vin, produit vivant, biologique par définition puisque élaboré par des micro organismes, peut-il s’accommoder de la chimie et d’un interventionnisme permanent ? Seule une meilleure connaissance des équilibres biologiques du sol et des vins doit permettre la culture harmonieuse de la vigne et l’élaboration de vins riches de la synergie de la plante et son terroir ».

En 2011, la totalité des parcelles, soit 12 hectares, est officiellement convertie en l’Agriculture Biologique.

La vigne est conduite en gobelet traditionnel près du sol, complétée depuis 2000 par un palissage qui augmente la surface foliaire pour optimiser la qualité des raisins. Le sol est griffé pour contraindre les racines à descendre en profondeur afin de résister à la sécheresse et de favoriser l’expression du terroir dans la vigne, en harmonie avec son milieu. Ainsi les travaux manuels sont privilégiés, plus respectueux de la plante et du sol : plantation, greffage, taille, soin aux jeunes vignes, binage, vendanges. Le tracteur a fait un peu de place à un cheval de trait comtois pour cultiver certaines parcelles de vignes étroites et âgées ou pour transporter les caisses de raisins lors des vendanges.

Le Château de Stony à Frontignan (34) produit des vins en appellation Frontignan, en Vin de Pays d’Oc, Vin de Pays des Collines de la Moure, ou Vin de France.